Édouard Martin

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Oubliée la COP21, oubliés les applaudissements des 751 députés européens et des vingt-huit chefs d’Etat de l’Union européenne (UE) saluant l’accord de Paris de décembre 2015, oubliée la préservation de la planète et le réchauffement climatique : les lobbyistes de tout poil sont passés par là et obligent la classe politique à regarder ailleurs.

Après le « I want my money back » de Margaret Thatcher nous voilà soumis au chantage des fédérations industrielles : « We want our free allowances back » (« Nous voulons garder nos allocations gratuites »). Et ça marche !

Depuis 2005, l’UE a mis en place un système d’allocations gratuites de CO2 pour les industries énergivores, afin de leur permettre de financer la modernisation de leurs installations et les investissements dans les nouvelles techniques d’efficience énergétique.…  Seguir leyendo »

Le projet européen donnait jusqu’à présent la priorité aux libertés économiques, aux dépens des droits sociaux fondamentaux. Bâtir une Union européenne solidaire est pourtant possible.

Vouer l’Union européenne aux gémonies est devenu un rituel politique en vogue, pratiqué à loisir et sans discernement. Les voix qui cèdent à cette facilité tendent à dépeindre l’Europe comme un monstre monolithique, contre lequel viendraient se fracasser inexorablement les rêves de justice sociale et de protection des citoyens. L’analyse s’appuie sur le constat de la gravité indéniable de la situation. Comment ne pas exprimer sa colère lorsque l’on est citoyen d’un continent où plus de 26 millions de travailleurs sont sur le carreau, où près de 125 millions de personnes vivent sous la menace de la pauvreté ou de l’exclusion sociale, et où le dépeçage des capacités industrielles est organisé sans scrupule par des entreprises multinationales prédatrices et spéculatrices ?…  Seguir leyendo »