Emma Empociello

Este archivo solo abarca los artículos del autor incorporados a este sitio a partir el 1 de mayo de 2007. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Des exilés passent la nuit dans la rue après l'incendie du camp de la Moria, ce vendredi. Photo Angelos Tzortzinis. AFP

Dans la nuit du 8 au 9 septembre, le camp de Moria sur l’île grecque de Lesbos a pris feu. Si aucune victime n’est heureusement à déplorer, le camp, lui, est entièrement détruit. Il abritait plus de 13 000 personnes dans des conditions déplorables et aujourd’hui, cette population est à nouveau laissée dans une grande précarité, errante dans les rues de l’île. L’incendie aurait été provoqué par des migrants refusant les mesures d’isolement imposées. La colère et l’exaspération des habitants du camp résultent de l’instauration d’un huis-clos intenable qui dure depuis plusieurs mois à Moria.

A 7 heures mercredi matin, je recevais des images de violents incendies, d’habitations calcinées des personnes rencontrées durant mes dernières semaines de recherche passées sur le terrain à Lesbos, au mois d’août.…  Seguir leyendo »