Emmanuel Dalle Mulle

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de enero de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Manifestation devant le siège du gouvernement régional catalan après la déclaration d’indépendance par le parlement catalan. Barcelone, 27 octobre 2017.

On parle beaucoup de la montée des séparatismes en Europe. C’est un phénomène évident en Catalogne, où les partis en faveur de l’indépendance ont reçu, aux élections du 21 décembre dernier, une majorité des sièges au parlement régional, mais il s’étend à d’autres régions européennes. En Ecosse, un référendum pour l’indépendance a eu lieu en 2014, quelques mois après la victoire d'un parti séparatiste flamand en Belgique. Plus récemment, en Lombardie et dans la Vénétie, deux régions nord italiennes, des consultations populaires se sont tenues pour demander plus d’autonomie à Rome.

Quand on parle de séparatismes, on a tendance à les associer à la lutte de régions périphériques opprimées par un centre politique économiquement dominant.…  Seguir leyendo »

Lundi 9 novembre, le Parlement catalan a approuvé une résolution qui déclare le début du processus de création d’un Etat indépendant. Ce document marque une étape majeure dans le conflit politique entre le gouvernement catalan et l’Etat espagnol. La résolution exhorte le gouvernement régional à créer des structures d’Etat et à préparer une constitution. Surtout, elle affirme la souveraineté du Parlement catalan et rejette la légitimité des institutions espagnoles. En résumé, il s’agit d’une déclaration unilatérale d’indépendance, même si elle annonce le début d’un processus plutôt que d’en sanctionner la fin. Elle représente un défi formidable à l’intégrité de l’Espagne et pose des questions épineuses à toute l’Union européenne.…  Seguir leyendo »

Le 9 novembre passé, 2,3 millions de personnes résidant en Catalogne, soit 36% du corps électoral, ont voté lors d’un référendum non officiel portant sur l’indépendance de la région. Environ 80% d’entre elles ont opté pour la constitution d’un Etat souverain. Pendant que les organisateurs célébraient le résultat comme un énorme succès, le gouvernement espagnol qualifia l’événement de faillite totale.

Rassembler plus de 2 millions de personnes dans le cadre d’un vote déclaré illégal par les autorités gouvernementales, suspendu par la Cour constitutionnelle et, en conséquence de cela, dépendant pour son déroulement principalement de travail bénévole est un succès indéniable. Et pourtant, il ne s’agit pas d’une victoire assez écrasante pour donner une légitimation incontestable aux demandes catalanes en dehors des confins de la région.…  Seguir leyendo »