Étienne Cantin

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Photo: Brendan Smialowski Agence France-Presse «La campagne qui mena Trump au pouvoir en 2016 renvoyait à un cadre bien connu: le "paléoconservatisme", reposant sur un appel au ressentiment "nativiste" et racial», écrit l'auteur.

Reposant sur la mobilisation d’une base de fidèles dans un contexte d’apathie électorale (guère plus d’un tiers des personnes inscrites ou susceptibles de l’être ayant voté « pour » Donald J. Trump en 2016) et d’un virage constant du Parti républicain, devenu succursale du nationalisme autocratique, vers des tactiques comme l’incitation à la violence contre des opposants diabolisés, la campagne qui mena Trump au pouvoir en 2016 renvoyait à un cadre bien connu : le « paléoconservatisme », reposant sur un appel au ressentiment « nativiste » et racial.

Le « trumpisme » correspond ainsi à un « populisme de droite » ouvertement chauviniste («America First»).…  Seguir leyendo »