Ewa Bogalska-Martin

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le 26 octobre 2015, le parti nationaliste et conservateur Droit et Justice (PIS) avec 37,5 % des voix a obtenu 51 % des sièges au Parlement. Après huit ans passés dans l’opposition, il peut gouverner seul.

Dans un élan de sagesse politique, lors de la soirée postélectorale, le leader de PIS Jaroslaw Kaczynski avait déclaré que son parti s’engageait à réparer la République en laissant de côté toute tentative de vengeance. Les événements des dernières semaines n’ont pas manqué de contredire ces déclarations. La vraie crise politique, se poursuit depuis début décembre autour de la nomination des juges du Tribunal Constitutionnel, puis au sujet de la modification de la loi sur les compétences du Tribunal, adoptée par le Parlement et le Sénat polonais juste avant Noël.…  Seguir leyendo »