Filippa Chatzistavrou

Este archivo solo abarca los artículos del autor incorporados a este sitio a partir del 1 de noviembre de 2006. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le vote britannique du 23 juin en faveur d’une sortie de l’Union européenne (UE) a laissé l’Europe groggy. Ce séisme fait écho au référendum grec de juillet 2015, accréditant ce que l’on pouvait craindre alors : que ce dernier soit précurseur d’un lent effondrement de l’édifice européen. Le cas grec, cependant, relevait du registre punitif tandis que l’exit britannique est un choix national que d’autres pourraient être tentés d’imiter.

L’histoire d’une propagation est toutefois loin d’être écrite. Contentons-nous, à ce stade, de constater que ces deux événements sont symptomatiques des frictions croissantes que génère l’impossibilité pour les Etats de jouer la triple partition de la démocratie, de la souveraineté et de l’intégration économique, conformément à ce que pressentait en 2011 l’économiste de Harvard, Dani Rodrik, à travers l’énoncé de son fameux « trilemme ».…  Seguir leyendo »

Tel un Sisyphe des temps modernes, la Grèce, berceau de l’austérité européenne, a fourni des gros efforts sans relâche, mais hélas sans perspective. Lors du retour épisodique, sur les marchés financiers au printemps dernier, le gouvernement grec misait beaucoup sur cette carte pour faire croire qu’une sortie de crise n’est pas loin. Or, après quatre ans de cure budgétaire, la Grèce n’est toujours pas en mesure de regagner son autonomie. Son retour sur les marchés, promis par le premier ministre Antonis Samaras pour 2015, est renvoyé aux calendes grecques. Et pour faire face aux prochaines échéances de financement de 22,5 milliards, l’Union européenne n’offre d’autre perspective que d’approfondir la méthode déjà à l’œuvre.…  Seguir leyendo »

Lors des élections législatives grecques de 2009, l'Aube dorée, un petit groupement politique appartenant à la mouvance nationaliste de l'extrême droite recueille tout juste 0,29% des suffrages. Il s'agit d'un non-événement. Quelques mois plus tard, lors des élections municipales de 2010, avec 5,29% des suffrages, le parti gagne un siège au conseil municipal d'Athènes. Les élections législatives de mai 2012 confirment la fulgurante ascension d'un groupe marginal devenu en quelques années un parti politique à prendre sérieusement en compte.

Lors des élections anticipées de juin 2012, après l'échec de la formation du gouvernement, l'Aube dorée obtient 6,92% des suffrages et 18 députés au Parlement grec.…  Seguir leyendo »