Florence Marie

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Initialement limitée à la Grèce, la défiance des marchés financiers s’étend progressivement à l’ensemble de la zone euro. Les investisseurs internationaux hésitent de plus en plus devant la dette des Etats européens. L’euro a perdu près de 20 % de sa valeur depuis six mois. Autrement dit, les Européens se sont appauvris de 20 %.

La réaction des investisseurs est légitime. C’est celle d’un créancier qui s’inquiète de détenir une créance sur une entreprise dans laquelle il n’a plus confiance.

C’est en effet un scénario de stagnation, voire de récession, qui se dessine pour la zone euro. Le potentiel de croissance est limité du fait d’une démographie peu dynamique et d’une productivité qui plafonne.…  Seguir leyendo »