François de la Chevalerie

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

C’est la curée générale ! En ce temps de protectionnisme assumé, l’Europe s’offre un bouc émissaire de choix, la Chine. Elle ne lui accordera probablement pas le statut d’« économie de marché », ce vague concept ouvrant droit à l’abaissement des barrières douanières.

Déjà, le Parlement européen a adopté une résolution défavorable. Des syndicats et des lobbies industriels plaident dans le même sens. En jeu, le maintien de plusieurs filières industrielles et la sauvegarde de trois millions d’emplois en Europe. On pourrait se féliciter d’une telle unanimité si cette posture ne cachait pas de nombreuses imprudences.

D’abord, il faut souligner la légèreté des Européens lors de la signature du protocole de Doha en 2001.…  Seguir leyendo »