François-Xavier Amherdt

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Julio de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Bénédiction du pape, 27 mars 2016. © Keystone/L'Osservatore Romano/pool photo via AP

L’opinion publique a célébré en grande pompe l’attribution surprise du prix Nobel au barde Bob Dylan, saluant ainsi le fait que la littérature ne se limite pas aux romans, essais ou poèmes au sens classique des termes.

Il y a de quoi se réjouir que tous les genres littéraires soient pris en compte, dans l’évaluation à haute valeur symbolique des jurés de la récompense suédoise. Et pourquoi pas, une fois également, me disais-je à cette occasion, le Nobel à une mystique? On peut toujours rêver. J’y pensais, dimanche 16 octobre 2016, quand le pape François déclarait sept nouveaux saints sur la Place Saint-Pierre à Rome, en une splendide liturgie fréquentée par des centaines de milliers de fidèles, au cœur de l’année du Jubilé de la miséricorde.…  Seguir leyendo »

Dans les réactions rapportées par Le Temps au lendemain de la renonciation de Benoît XVI à la charge pontificale, je n’ai trouvé trace de ce qui me paraît être l’héritage pastoral principal qu’il laisse à son successeur: continuer de réaliser les intuitions de Vatican II, cinquante ans après le dernier Concile, pour une annonce crédible de l’Evangile dans le monde contemporain, et relever le défi hérité déjà de Jean Paul II d’une «nouvelle évangélisation, nouvelle dans son ardeur, dans ses méthodes et dans son expression».

Nouvelle évangélisation

En effet, parmi les gestes pastoraux les plus forts de Benoît XVI, je retiendrai la convocation en octobre dernier d’un synode des évêques du monde entier consacré ­précisément à la «nouvelle évangélisation» (après la création en 2011 d’un Conseil pontifical à cette intention) et, en guise de testament spirituel, l’invitation, lancée à tous les quêteurs de sens, de vivre en 2012-2013 une «année de la foi», pour un retour à l’essentiel autour de la figure de Jésus-Christ.…  Seguir leyendo »

2012 marque les 50 ans des débuts du Concile Vatican II. Etalé sur quatre années, entre le 11 octobre 1962 et le 8 décembre 1965, ce rassemblement de l’ensemble des évêques catholiques constitue «un événement qui demeure durablement inscrit dans l’histoire de l’humanité, un pèlerinage aux sources, à la jonction entre le mystère du Christ, de l’Eglise et du monde», rappelait le 7 mars dernier Mgr Claude Dagens, à l’occasion d’un colloque organisé par la Faculté de théologie de l’Université de Fribourg.

Car le dernier concile ne s’est pas d’abord penché sur des questions de structures: il a réfléchi à la vocation fondamentale de l’Eglise au service du monde: «Elle se sait envoyée pour ouvrir les chemins de la rencontre entre Dieu et les hommes», a ajouté l’évêque d’Angoulême.…  Seguir leyendo »