Georges Prévélakis

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Pour l’Europe, le dilemme est tout aussi clair que difficile. Laisser la Grèce faire faillite et sortir de l’euro créera un précédent capable de mettre en péril la monnaie unique. L’autre option, celle du soutien inconditionnel, paraît tout aussi néfaste. Comment une Union européenne fondée sur le respect de la règle pourrait-elle continuellement fermer les yeux quand l’un de ses membres ne s’y conforme pas ? C’est tout l’édifice européen qui en serait menacé. On comprend moins, à première vue, le dilemme en face duquel se trouve Syriza, le parti qui gouverne la Grèce depuis le début de l’année. Sans expérience européenne et venant d’un contexte géoculturel beaucoup moins conditionné par la culture de la règle, les nouveaux dirigeants de la Grèce ont sincèrement cru en la «solution politique» de la crise grecque.…  Seguir leyendo »