Gerassimos Moschonas

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La Grèce est le seul pays européen qui ait plongé aussi violemment dans la crise et qui ait vécu une situation analogue à celle des années 1930. Dans les périodes de grande crise, les mouvements des électeurs sont motivés par la déception, par l’angoisse, par la colère, mais aussi par la capacité d’un parti à offrir une perspective différente pour la résolution de la crise. Celle-ci bouleverse les comportements traditionnels et atténue l’importance des clivages hérités, les transferts de voix obéissant moins à une logique de glissements le long de l’axe gauche-droite.

En effet, Syriza n’est pas devenu une force politique puissante parce qu’il a adopté une politique modérée tournée vers le centre.…  Seguir leyendo »