Gilles Bataillon

Este archivo solo abarca los artículos del autor incorporados a este sitio a partir el 1 de mayo de 2007. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le renversement le 28 juin du président hondurien Manuel Zelaya par les militaires et la nomination par le Parlement et la Cour suprême de justice d’un président intérimaire, Roberto Micheletti, a fort légitimement suscité une condamnation unanime au sein des chancelleries et l’expulsion temporaire du Honduras de l’Organisation des Etats américains. Comment en effet accepter un tel putsch militaire même si au regard des lois honduriennes le président renversé est coupable d’avoir enfreint différents articles de la Constitution, qui stipulent l’impossibilité d’un président sortant de se porter candidat à l’issue de son mandat et assimilent toute tentative en ce sens à une «trahison».…  Seguir leyendo »