Giuseppe De Martino

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de septiembre de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

A l’occasion de l’Assemblée générale des Nations Unies, la Première ministre britannique Theresa May a invité l’ensemble des Etats à faire d’Internet, le premier responsable du terrorisme. Non seulement ceci est faux, mais c’est surtout dangereux. Car il s’agit d’une attaque en règle contre un Internet libre et ouvert, et contre une communauté internet d’ores et déjà responsable et engagée.

Frappée à plusieurs reprises au cours des deux dernières années, l’Europe a payé un lourd tribut à la lutte contre le terrorisme. Chacune des attaques avait un mode opératoire différent, chaque assaillant avait un profil particulier. Mais à la fin, une question demeure: qu’aurait-on dû faire pour éviter le pire?…  Seguir leyendo »