Guillaume Arnould

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de junio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La publication le 26 octobre des résultats des tests de résistance menés par la Banque centrale européenne (BCE) et l’Autorité bancaire européenne (EBA) est la fin d’un long processus, prologue au nouveau rôle de la BCE comme superviseur des plus grandes banques européennes. Mais la route est encore longue pour le secteur bancaire européen toujours convalescent.

Sur les 130 banques concernées par les tests de résistance, 25 échouent à maintenir un ratio de capital pondéré par les risques supérieur à 5,5 % selon le scénario « stressé », et doivent lever au total 24,62 milliards d’euros. Les tests ont été menés sur la base des bilans au 31 décembre 2013, et si l’on prend en compte les ajustements réalisés durant l’année 2014 au travers d’émissions de capitaux, de restructurations d’établissements ou bien de la résolution déjà en cours de Dexia, ce ne sont plus que huit banques qui doivent trouver près de 6 milliards d’euros.…  Seguir leyendo »