Guillaume Klossa

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Et si la France devenait le laboratoire d’une réinvention de la démocratie ? Depuis l’élection d’Emmanuel Macron et la victoire de La République en marche (LREM) aux législatives, tous les partis politiques français sans exception se remettent profondément en cause. Le mouvement le mieux armé pour innover est très certainement LREM qui tient sa convention fondatrice ce samedi 9 juillet, parce qu’il est plus facile de créer à partir d’une page blanche que d’être obligé de bâtir sur les ruines de partis minés par les contradictions et la guerre des chefs et parce qu’il disposera également de moyens considérables. Quoi qu’il en soit, cette réinvention est indispensable pour donner un souffle nouveau à nos démocraties représentatives.…  Seguir leyendo »

Después de los comicios en Hungría, Austria y Holanda, la elección de Emmanuel Macron —europeísta declarado— a la presidencia de la República Francesa crea una oportunidad histórica de refundar el proyecto europeo sin perder tiempo. Por eso hemos decidido abrir desde hoy un gran debate cívico continental que implique a nuestros ciudadanos en la redacción de un nuevo capítulo de la historia de nuestra Unión Europea.

Hace un año exacto llamábamos a establecer una hoja de ruta concreta para llegar a un nuevo renacimiento europeo. Exhortábamos a nuestros conciudadanos, a los dirigentes, a los creadores de opinión de los países de la Unión, de todas las generaciones y todas las tendencias, a movilizarse contra las tentaciones de repliegue nacionalista y a promover un nuevo espíritu cívico europeo.…  Seguir leyendo »

Dans quelques jours, le Conseil européen présidé par le polonais Donald Tusk donnera très probablement son feu vert à l’accord entre l’Union européenne et le Royaume-Uni visant à permettre à David Cameron, le premier ministre britannique, de gagner le référendum qu’il a décidé d’organiser sur le maintien de son pays au sein de l’Union.

Le paradoxe est que quelle que soit l’issue du référendum, les citoyens européens seront les grands perdants de cette consultation. La tentation populiste et le repli nationaliste que l’on observe en Europe mais aussi aux États-Unis, les tensions internationales et les guerres multiples notamment aux frontières de l’Europe, une probable nouvelle crise financière mondiale ne font qu’accroître substantiellement les conséquences négatives qui suivront ce référendum.…  Seguir leyendo »

Les temps changent et ce qui était impensable avant la crise devient non seulement concevable mais indispensable. Lors du dernier Conseil européen, la chancelière Angela Merkel a exprimé pour la première fois le besoin d’un gouvernement économique européen tandis que, lors de sa première audition devant le Parlement européen, le président Herman Van Rompuy ne l’a pas exclu, rappelant à l’occasion que «sans responsabilité collective, l’Europe ne pourra sauver ni son modèle social ni sa place dans le monde».

Pourquoi ce revirement ? La crise a d’abord souligné la faiblesse des mécanismes de coordination des politiques économiques nationales. Ces mécanismes n’ont pas empêché des Etats membres comme la France et l’Allemagne de mener des politiques économiques divergentes au cours des dix dernières années.…  Seguir leyendo »