Guiseppe Santoliquido

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de septiembre de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le gouvernement italien a décidé de soumettre les organisations non gouvernementales (ONG) pénétrant dans ses eaux territoriales lors d’opérations de sauvetage de migrants à un code de bonne conduite. Les organisations refusant d’y souscrire sont désormais exclues des futures opérations ou, du moins, appelées à y jouer un rôle secondaire.

Parmi les clauses imposées aux ONG figure, notamment, l’obligation d’accueillir, lors des opérations de sauvetage, un agent armé sur leurs bateaux. Les deux raisons à cette résolution, invoquées par le gouvernement de Paolo Gentiloni, sont, d’une part, le besoin d’assurer la sécurité des opérations, et, de l’autre, la nécessité de lutter contre une complicité croissante entre les ONG et les réseaux de trafiquants.…  Seguir leyendo »