Hatem M’rad

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Tunisians demonstrate against a bill that would protect those accused of corruption from prosecution, on Habib Bourguiba Avenue in Tunis

La révolution tunisienne était censée être une rupture radicale avec le passé. Sept ans après, en janvier 2018, on est étonné de voir que plusieurs franges de Tunisiens restent attachées au passé, à ses vestiges et pratiques. Et ils le disent tout haut. Les rappels très insistants de Dieu, de Bourguiba et de Ben Ali ont sonné fort après la révolution, et ont inauguré aussitôt le temps des regrets.

On parle liberté, et on voudrait rétablir le despotisme ancien. On parle démocratie, et on voudrait faire de la place à une providence islamiste. En 1789, l’aristocratie et le clergé français, mutilés et vidés de leur substance, pouvaient-ils rétablir tout ce que les courants ont emporté ?…  Seguir leyendo »