Henri Tincq

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La canonisation par le pape François, dimanche 27 avril à Rome, du pape Jean Paul II (1978-2005) – associée à celle de Jean XXIII (1958-1963), le « père » du concile Vatican II – répare une injustice que commet déjà une mémoire ingrate et défaillante.

La popularité planétaire du pape argentin et son ardeur réformatrice font de l’ombre à Karol Wojtyla, ce pape polonais qui, le jour de ses obsèques, il y a seulement neuf ans (8 avril 2005), avait été salué par le monde entier comme l’un des géants de la fin du dernier siècle.

LA LÉGENDE DU PREMIER PAPE VENU DE L’EST

Vingt-cinq ans après la chute du mur de Berlin, la légende du premier pape venu de l’Est et qui a « vaincu le communisme », ses pèlerinages « coups de poing » dans sa Pologne natale opprimée, son soutien aux dissidents de l’Est s’estompent dans les mémoires.…  Seguir leyendo »