Isabelle Guérin

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de septiembre de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le 8 novembre 2016, à 20 heures, le premier ministre indien Narendra Modi annonçait l’invalidation immédiate des deux plus gros billets en circulation dans le pays, soit 500 et 1 000 roupies (7 et 14 euros). Dès minuit, ces deux coupures n’étaient officiellement plus valides et devaient être échangées dans des agences bancaires contre des coupures neuves. Dans un pays de 1,2 milliard d’habitants, dont près de la moitié des adultes ne sont pas bancarisés, et où 98 % des transactions se font en liquide (68 % en valeur), l’annonce a fait l’effet d’une bombe.

L’objectif affiché au départ était de lutter contre la corruption, l’économie illégale, les faux billets et le terrorisme.…  Seguir leyendo »