Jacques Testart

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Il y a huit ans, j’intervenais dans cette page pour déminer un exploit toujours à venir : la science allait procéder au clonage d’un mammouth. Et aujourd’hui, il s’agit de reconstituer un embryon, dit «de mammouth» mais en réalité hybride, en introduisant dans un ovule d’éléphante de l’ADN récupéré sur le cadavre d’un mammouth congelé dans les terres russes depuis quelques millénaires. Cet embryon chimérique serait ensuite transplanté dans l’utérus d’une éléphante qui assurerait son développement.

Je soulignais alors les nombreux obstacles dans ce jeu de construction, depuis la fabrique d’un noyau «mammouth» à partir d’éléments disparates d’ADN, jusqu’à la possibilité de gestation interespèces, en passant par la viabilité de l’embryon hybride, et je concluais que pour faire revivre un animal disparu il faudrait pouvoir disposer, outre l’ADN, d’autres éléments biologiques définitivement perdus avec le mammouth comme sa cellule ovocyte et sa matrice.…  Seguir leyendo »