Jean-Fabien Spitz

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Tout a été dit, ou presque, sur les raisons pour lesquelles une part notable de la population des démocraties occidentales se détourne aujourd’hui de la globalisation et de l’extension indéfinie des mécanismes marchands qui l’accompagne. L’essentiel est que la loi du marché est en réalité une loi du plus fort et que, dans la lutte qu’il engendre et qu’il favorise, des secteurs entiers de la population sont exposés aux formes de pression et de précarisation de plus en plus importantes qu’exercent sur eux les gagnants de cette compétition, c’est-à-dire les acteurs qui, sur le marché, occupent les positions les plus favorables ou disposent des meilleures armes techniques, financières et cognitives.…  Seguir leyendo »