Jean-François Bayart

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Des migrants à bord de l'Aquarius lors de son arrivée à Malte le 15 août 2018 Photo Matthew Mirabelli. AFP

Il y a eu quelque chose d’ignoble dans ce face-à-face méditerranéen muet entre l’hôte du fort de Brégançon et l’Aquarius en déshérence. Après tout, le port de Hyères est «sûr» et aurait pu accueillir ce navire. Ou, à défaut, celui de Toulon, encore plus «sûr» avec ses bateaux de guerre ! Et Emmanuel Macron aurait pu constater de visu, en se rendant sur le quai de débarquement, ce qu’être réfugié (et sauveteur) veut dire. Le geste eût conféré à son mandat une grandeur dont la portée diplomatique se serait longtemps fait sentir, et aurait mis le chef de l’Etat sur un même pied d’humanité que le pape François.…  Seguir leyendo »

Le jihadisme au Sahel doit être replacé dans son contexte historique. Les classes politiques africaines et l’Organisation de l’unité africaine (OUA) ont choisi, au lendemain des indépendances (dans les années 1960), de reproduire le cadre territorial hérité de la colonisation et ont entériné le principe de l’Etat-nation. De ce fait, elles sont demeurées dans l’épure d’une combinatoire biséculaire, associant l’expansion du mode de production capitaliste et l’universalisation de l’Etat-nation comme mode d’organisation politique à l’échelle du système international. Cette séquence s’est paradoxalement accompagnée de l’exacerbation de formes d’identification sociale, dont l’ethnicité et la confession religieuse sont les deux principales manifestations sur l’ensemble du continent africain.…  Seguir leyendo »

Les attentats que le jihadisme islamique a multipliés au cœur du monde occidental depuis 2001 l’ont fait basculer dans un état d’exception permanent sans que le pire ait pu être conjuré. D’une part, les démocraties ont sacrifié leurs fondements, nonobstant les assurances initiales et les protestations vertueuses de leurs dirigeants. Aux Etats-Unis, le «Patriot Act» a suspendu les libertés fondamentales. L’internement administratif, le recours à la torture, les enlèvements de suspects à l’étranger, les exécutions extrajudiciaires, la surveillance électronique de la planète ont été mis en œuvre. De bon ou de mauvais gré, les pays européens ont emprunté le pas de leur propre chef, ou sous la pression de Washington, et avec l’assentiment assez général de l’opinion publique.…  Seguir leyendo »

Au-delà de la polémique électoralement intéressée, et assez indigne, sur les mesures de sécurité prises, ou mal prises, par le gouvernement, la classe politique, les médias, l’opinion elle-même devraient s’interroger sur leurs responsabilités de longue durée dans le désastre que nous vivons. Celui-ci est le fruit vénéneux d’un enchaînement d’erreurs que nous avons commises depuis au moins les années 1970, et que nous avons démocratiquement validées dans les urnes à intervalles réguliers.

La démission de l’Europe sur la question palestinienne, dès lors que sa diplomatie commençait là où s’arrêtaient les intérêts israéliens, a installé le sentiment d’un «deux poids deux mesures», propice à l’instrumentalisation et à la radicalisation de la rancœur antioccidentale, voire antichrétienne et antisémite.…  Seguir leyendo »

La cause est entendue: l’Afrique est en guerre, et la guerre est un signe parmi d’autres de la faillite de l’Etat au sud du Sahara. Le sous-continent démentirait ainsi le célèbre théorème de l’historien Charles Tilly, selon lequel l’Etat fait la guerre, et la guerre l’Etat. Pourtant, à y regarder de plus près, l’Afrique n’est pas l’exception qui confirme la règle; elle suit bien cette dernière.

Tout d’abord, balayons une idée reçue. La guerre en Afrique ne traduit pas la remise en cause des frontières héritées de la colonisation, en réponse à leur artificialité et à leur inadaptation aux réalités historiques.…  Seguir leyendo »

En repoussant aux calendes chypriotes l’éventualité d’une adhésion de la Turquie, l’Union européenne (UE) a fini par créer une situation dont elle pourrait bien se repentir dans les prochaines années. Comme l’aurait pronostiqué, en février, Günther Öttinger, le commissaire européen à l’énergie, selon les propos que lui prête Bild, «dans dix ans une femme ou un homme Premier ministre allemand ira à genoux avec son homologue français jusqu’à Ankara pour demander gentiment : “Chers amis, venez chez nous.”»

Le blocage de la candidature turque, au moment même où l’AKP, le parti du Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, imposait à l’armée sa suprématie, en 2007, a contribué au ralentissement des réformes de mise à niveau du pays par rapport aux critères de Copenhague et, surtout, a privé l’UE de toute capacité d’influer sur sa partenaire, y compris dans le domaine des droits de l’homme.…  Seguir leyendo »

La France se trouve à nouveau engagée dans une opération militaire en Afrique. Cette répétition ne doit pas tromper. Elle est porteuse de différence par rapport à la plupart des interventions précédentes.

Elle ne vise pas à départager les protagonistes de la vie politique locale en prenant le parti de l’un d’entre eux, comme avaient cru devoir le faire Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy en Côte d’Ivoire ou, de manière encore plus contestable, au Tchad, en 2008, en couvrant militairement la liquidation physique de l’opposition démocratique par le président Idriss Déby.

François Hollande reste fidèle à la ligne que Lionel Jospin avait adoptée.…  Seguir leyendo »

Face à l’islam, les Français vivent dans l’illusion d’une équation magique selon laquelle la République équivaut à la démocratie qui équivaut à la laïcité qui équivaut à l’égalité des sexes qui équivaut à la modernité qui équivaut à l’Occident qui équivaut au christianisme. L’équation, mal posée, est insoluble. Aucun de ses termes ne résiste à l’analyse de terrain.

Donnons un point à Brice Hortefeux, à l’époque ministre de l’intérieur. Un musulman, “quand il y en a un, ça va, c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes”. En effet, ils ne sont pas deux à penser la même chose !…  Seguir leyendo »

La volonté de Mouammar Kadhafi d’écraser militairement l’insurrection qui conteste son pouvoir ne peut nous faire oublier que l’Union européenne a fait de lui l’un de ses principaux partenaires en matière d’endiguement de l’immigration, à grand renfort d’accords, d’aide financière et de coopération militaro-policière.

Or, cette politique antimigratoire n’est pas seulement vaine, et contraire aux intérêts bien compris des pays européens, si l’on en croit les démographes et les économistes. Elle compromet la démocratie et les libertés publiques en étant attentatoire au respect des droits de l’homme. Elle est aussi criminelle, au sens strict du terme, dans la mesure où elle provoque la mort de milliers d’hommes, comme vient de le confirmer la noyade de 150 réfugiés en provenance de Libye, dans la nuit du 5 au 6 avril.…  Seguir leyendo »

Depuis la proclamation de la réélection de Mahmoud Ahmadinejad à la présidence de la République islamique, dès le premier tour du scrutin, la contestation s’est emparée de la rue iranienne et ne semble pas devoir se démentir en dépit de la dureté de la répression. Quelle est la teneur, quels sont les objectifs de ce “mouvement vert” – la couleur que le sort avait donnée à la candidature de Mir Hossein Moussavi et qui est devenue le signe de ralliement des protestataires ?

Il s’inscrit clairement dans la continuité de tout une série de mobilisations qui ont agité la société iranienne depuis le milieu des années 1990 : forte participation lors des élections législatives de 1996, notamment en faveur de candidats “reconstructeurs” et “autres penseurs” ; soutien populaire impressionnant à Mohammad Khatami en 1997 ; manifestations spectaculaires des supporteurs de l’équipe nationale de football en 1997-1998 ; mouvement étudiant de 1999 ; grèves des instituteurs, des ouvriers et des chauffeurs de bus depuis le début du millénaire ; et, surtout, campagne Un million de signatures contre les discriminations à l’encontre des femmes.…  Seguir leyendo »