Jean-Francois Julliard

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Who knows exactly what happened in Iran during the demonstrations Thursday marking the anniversary of the Islamic revolution? Thousands of images and stories have leaked out of the country since the disputed presidential election last June. But it is extremely difficult to verify information. Those foreign reporters who get visas are forbidden to cover opposition demonstrations. As for the local reporters who have not been jailed or fled the country, their main concerns are how to be efficient, now that a dozen newspapers have been closed since June. As of this month, Iran is imprisoning more journalists than any other country.…  Seguir leyendo »

L’accord d’association entre l’Union européenne et la Tunisie doit être suspendu.

L’atroce comédie en quatre actes se déroule sous nos yeux, mais, en haut lieu, personne ne bouge.

Acte I : le 25 octobre 2009, le général Zine el-Abidine Ben Ali est “réélu” pour un cinquième mandat à la tête de la Tunisie avec 89,62 % de suffrages exprimés, s’attirant aussitôt les “sincères” félicitations du président français, Nicolas Sarkozy.

Acte II : le même jour, à 16 h 45, le journaliste Taoufik Ben Brik, infernal trublion depuis plus de dix ans – et qui depuis des semaines distillait ses billets assassins contre le régime tunisien sur de nombreux sites Web –, fait l’objet d’une provocation, qu’il dénonce immédiatement par des posts aux sites Web français : alors qu’il va chercher sa fille de dix ans à l’école, il est violemment pris à partie par une automobiliste, qui l’accuse contre toute évidence d’avoir heurté son véhicule et de l’avoir agressée.…  Seguir leyendo »

Dominique Strauss-Kahn a tranché. Le Fonds monétaire international (FMI) qu’il préside a débloqué 2,5 milliards de dollars [1,6 milliard d’euros] pour renflouer les caisses du Sri Lanka. Le rôle du FMI est certes d’aider les pays en difficultés financières, mais Strauss-Kahn n’avait-il pas promis que ce soutien irait vers les pays respectant la bonne gouvernance, dont la liberté de la presse est l’une des conditions ? Le Sri Lanka avait besoin d’argent pour payer la note d’une guerre civile qui a ravagé le pays pendant des décennies. Mais si le FMI s’engage, c’est qu’il a, espérons-le, reçu la garantie des autorités de Colombo que les fonds iront à la reconstruction, à la réinstallation des populations tamoules et à la réconciliation d’un pays divisé.…  Seguir leyendo »