Jean-Hervé Lorenzi

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le vieillissement a, de tout temps, été considéré comme la simple phase d’un cycle de vie. Cette vérité simple ne peut plus cacher que nous vivons aujourd’hui une rupture unique dans l’histoire de l’humanité. On prête à Fernand Braudel ce trait : « L’histoire du monde, c’est l’histoire de la démographie. » Nous voici plongés dans l’ère de la société du vieillissement, dans laquelle un tiers de la population passera un tiers de sa vie en tant que senior.

Toutes les recherches académiques, toutes les politiques ont jusqu’alors considéré que les problèmes du vieillissement devaient être traités comme des problèmes spécifiques, abordés selon les techniques traditionnelles de l’économie, de la sociologie et de la politique.…  Seguir leyendo »

La dette a, aujourd’hui, un rôle idéologique fascinant. Utilisée en 2009 comme bouée de sauvetage par tous les gouvernements pour éviter une réédition de la crise de 1929, elle est devenue, brutalement, le cœur du problème. Elle est surtout devenue politique, avec l’éternel rapport de force entre le créancier et le débiteur, comme l’illustre la crise grecque. Comment éviter alors, que la dette, vue d’abord comme un élément favorable, ne devienne encore plus anxiogène et dramatique pour les économies de la zone euro ?

Car tout le monde en convient encore plus aujourd’hui – où la volatilité des taux soulignée par Mario Draghi crée une incertitude très dangereuse –, la dette publique est un piège.…  Seguir leyendo »

Rien n’est joué. Par-delà l’accord de principe sur quelques points saillants, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne restent hésitants et partagés à la veille de Pittsburgh. D’un côté, la détresse de leurs banques et la mobilisation de l’opinion publique les poussent à rejoindre les initiatives du couple franco-allemand. De l’autre côté, le souci de la compétitivité de New York et de Londres comme places financières les conduit à tendre une oreille complaisante aux doléances des professionnels. La tentation du «business as usual» demeure vivace alors que nous traversons depuis 2007 une crise d’une exceptionnelle gravité.

Pourtant, le G20 de Pittsburgh reste pratiquement la dernière chance de tirer ensemble les leçons, pour les régulations bancaire et financière, de cette crise.…  Seguir leyendo »