Jean-Paul Reich

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Que ni le soleil ni le vent n’acceptent de briller et de souffler en fonction des besoins des consommateurs d’électricité – ce que l’on appelle « l’intermittence des énergies renouvelables » – n’est curieusement pas considéré comme un des obstacles majeurs aux ambitions énergétiques de la France, actuellement discutées dans le cadre de la « Programmation pluriannuelle de l’énergie » jusqu’en 2030.

Cela peut se comprendre. A ce jour en effet, les énergies renouvelables ne représentent qu’une part infime de la production d’électricité en France – seulement 4 % pour l’éolien et moins de 2 % pour le photovoltaïque. Du coup, rares sont les périodes où l’électricité produite ne peut être injectée dans les réseaux faute de demande simultanée des consommateurs.…  Seguir leyendo »