Jean-Pierre Bat

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Une supportrice de l'opposant Jean Ping, à Libreville, le 4 septembre 2016. Photo Marco Longari. AFP

«Bienvenue dans notre petite dictature tropicale !» C’est par ces mots que m’accueille un ami gabonais à Libreville en 2008. C’était le temps du crépuscule d’Omar Bongo, dont la succession était le sujet de toutes les conversations. Deux hypothèses se dessinaient autour de la mort prochaine et attendue du président au pouvoir depuis 1967 : le changement dans la continuité, c’est-à-dire la transition sous contrôle en faveur de son fils Ali et du clan familial, ou le bouleversement, c’est-à-dire la fin brutale du «système Bongo».

Le 8 juin 2009, Omar mourrait et son fils entrait en campagne sous la bannière «Ali’ 09».…  Seguir leyendo »

Pour toute une génération africaine, la connexion internet se décline avec la lutte des droits citoyens et le mouvement social. Les organisations de la société civile ont cherché – entre autres – à travers l’espace numérique, symbole d’une génération, à fédérer leurs mobilisations. L’année 2015 a été le théâtre de cette mobilisation. A Dakar, au Sénégal, où dès 2011-2012, la lutte contre les Wade, père et fils, a constitué l’un des premiers creusets de ces «e-mobilisations». Des connexions se sont ensuite établies à échelle régionale entre les mouvements contestataires Y’en a marre (sénégalais) et le Balai citoyen (burkinabé). Car si la chute de Blaise Compaoré en 2014 est bel et bien l’œuvre de la rue burkinabé, rien n’aurait été possible sans le retentissant écho international donné à l’événement.…  Seguir leyendo »