Jean-Pierre Stroot

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

L’épisode syrien, qui, au niveau de la pratique de la guerre, reste un fait divers, a ramené l’attention du public sur les armes chimiques et biologiques. Depuis une utilisation systématique de gaz au cours de la Première Guerre mondiale de 1914-1918, une indignation légitime à leur égard s’est manifestée. Elle a abouti à un accord sur leur élimination dès 1922. Des emplois sporadiques ont eu lieu durant la Seconde Guerre mondiale, pour aboutir, dans les années 50, à un accord quasi universel de ne plus recourir à ces armes et de les éliminer. La Syrie fait partie des quelques pays qui ne l’ont pas signé en réaction à l’absence de destruction des armes de cette nature possédées par les grandes puissances, dont les Etats-Unis.…  Seguir leyendo »