Jeffrey Eugenides

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

En se lançant dans la course à la présidence, Barack Obama ne se doutait pas que l’économie s’effondrerait avant la fin du scrutin, ou que, victorieux dans sa campagne contre John McCain, il arriverait au pouvoir en pleine saignée de l’emploi, avec 800 000 nouveaux chômeurs par mois. Depuis l’arrivée de ce jeune et dynamique sénateur métis de l’Illinois dans le paysage politique, ses admirateurs l’avaient investi de pouvoirs divins. Tous les espoirs reposaient sur lui. Le soir de son élection, lorsqu’il apparut sur la scène du Millennium Park de Chicago, il était inutile d’être américain pour ressentir la magie du moment, une confirmation des principes démocratiques ayant permis, dans un pays où l’esclavage avait autrefois prospéré, à un homme noir de devenir son chef.…  Seguir leyendo »