Joachim Fels

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Julio de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

L’indépendance des banques centrales est désormais derrière nous. Ceci est non seulement vrai pour les pays émergents tels que la Turquie, où le président Erdogan vient de limoger le gouverneur de la banque centrale car il avait maintenu les taux d’intérêt à un niveau trop élevé pendant trop longtemps, mais également pour des nations riches telles que les Etats-Unis.

Encore tout récemment, le président Donald Trump a poursuivi ses attaques contre la Réserve fédérale (Fed) en la qualifiant de « notre problème le plus difficile » et en tweetant « notre Réserve fédérale n’a pas la moindre idée ». Ces attaques doivent être prises au sérieux car elles sont le symptôme d’une tendance sous-jacente : dans un monde marqué par la montée du populisme, des pressions désinflationnistes, des taux bas voire négatifs et des bilans gonflés des banques centrales, une politique monétaire indépendante ressemble de plus en plus à un modèle dépassé.…  Seguir leyendo »