Joël Ruet

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le Maroc accueille à Marrakech, du 7 au 18 novembre, la « conférence des parties » (COP22) à l’accord sur le réchauffement climatique. La présidence marocaine de la COP22 ne veut pas d’une simple « COP de mise en œuvre » de l’accord de Paris, conclu à l’issue de la COP21 de décembre 2015 ; elle souhaite en faire une COP de l’Afrique et des Sud. Compte tenu de la stratégie chinoise, il faut s’attendre à voir émerger à Marrakech une alliance objective entre la Chine et l’Afrique.

D’abord, le Sud est pressé. L’Initiative africaine pour l’adaptation (AAI), projet panafricain signé lors de la COP21, a posé une priorité : mobiliser la finance pour l’adaptation au changement climatique.…  Seguir leyendo »

C’est au tour de l’Afrique d’émerger, disent les analystes. À condition, est-il répété, qu’un continent ouvert aux investissements mette en valeur ses ressources naturelles. Malheureusement, pour ces visionnaires « extérieurs », une partie des élites visionnaires en Afrique même cisèle plutôt trois messages à l’opposé de ces secteurs de rente, fût-elle transformée :

– La rente menace d’apathie l’émergence africaine, et même les secteurs bancaire et des télécoms qui ont aujourd’hui le vent en poupe y sont en réalité essentiellement gérés comme des secteurs de rente prélevée sur l’Afrique ;

– L’Afrique ne doit pas compter uniquement sur les investissements directs étrangers (IDE) mais avoir des approches endogènes de développement ;

– C’est à l’agribusiness et à la manufacture, la « soft industry » de créer de la valeur, développer la formation et l’emploi.…  Seguir leyendo »