Jordi Gomez

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de septiembre de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Les conditions dans lesquelles s’est déroulé le référendum d’autodétermination de la Catalogne, dimanche 1er octobre, rendent problématique l’interprétation des résultats mais ceux-ci importent moins que les conséquences politiques et sociales des actions coercitives menées par le gouvernement. Dans le conflit qui l’oppose aux dirigeants catalans, le chef du gouvernement a en effet pris la responsabilité d’actionner un ultime levier : le déploiement de la force coercitive.

Le passage des discours aux actes s’est traduit par des formes d’exercice autoritaire du pouvoir inédites depuis la fin du franquisme : la répression policière a insensiblement déplacé sa cible des institutions politiques vers la population.…  Seguir leyendo »

Depuis la fin des années 2000, les relations politiques entre la Catalogne et l’Etat espagnol n’ont cessé de se distendre ; franchissant à intervalles réguliers de nouveaux paliers, elles ont aujourd’hui atteint un haut degré de défiance.

Les tensions connaissent en effet depuis peu une nouvelle phase d’accentuation : malgré l’opposition ferme du premier ministre, le président de la communauté autonome de Catalogne [Carles Puigdemont] a annoncé [le 9 juin] la tenue d’un référendum d’autodétermination unilatérale le dimanche 1er octobre ; les citoyens catalans sont invités à répondre « oui » ou « non » à la question suivante : « Voulez-vous que la Catalogne soit un Etat indépendant sous la forme d’une République ? …  Seguir leyendo »