Jorge E. Viñuales

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Il est devenu un rituel, presque de bon ton, de critiquer la manière dont les négociations internationales sur le changement climatique sont conduites, de même que tout éventuel résultat auquel elles pourraient parvenir.

En lisant dimanche dernier les décisions adoptées par la 16e conférence des parties de la Convention sur le changement climatique (COP-16), laquelle agit également en tant que sixième réunion des parties du Protocole de Kyoto (CMP-6), puis les commentaires hâtifs parus dans divers médias, j’ai eu l’impression que l’on voudrait faire croire au lecteur qu’on est désormais dans une situation de tout ou rien. Soit on conclut un accord ambitieux prévoyant, en sus d’un fonds généreux alimenté par des contributions des pays développés, des engagements quantifiés de réduction des émissions non seulement pour ces derniers (en particulier les Etats-Unis) mais aussi pour les pays dits émergents (en particulier la Chine, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud), soit la négociation aura été un échec.…  Seguir leyendo »

Que dire de Copenhague? Qu’ajouter à la cacophonie d’espoirs et de déceptions, de nouvelles et de commentaires exprimés pendant les derniers mois, et surtout les deux semaines de décembre 2009 qu’a duré la quinzième conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies pour le changement climatique (COP) agissant également en tant que réunion des parties au Protocole de Kyoto (CMP)?

Les sceptiques n’auront pas été déçus. Malgré la conclusion d’un accord politique, les deux questions essentielles qu’il s’agissait de régler, à savoir: 1. l’adoption d’obligations spécifiques en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre aussi bien par les pays industrialisés que par certains pays émergents (tels le Brésil, la Chine ou l’Inde); et 2.…  Seguir leyendo »