José Bové

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Josu Urrutikoetxea, cheville ouvrière de la sortie du conflit armé au Pays basque a été, contre toutes les règles de bonne conduite diplomatique, arrêté le 16 mai à Sallanches dans un hôpital public au milieu de soins urgents qui lui étaient prodigués comme nous pouvions le lire dans la tribune des philosophes publiée le 31 mai par Libération.

Membre historique de l’organisation indépendantiste Euskadi ta Askatasuna (ETA, pour Pays basque et liberté) née sous le franquisme, Josu Urrutikoetxea a été condamné, en 1990, à dix années de prison en tant que responsable de l’appareil international de l’organisation pour association de malfaiteurs.…  Seguir leyendo »

Aujourd’hui, après avoir passé arbitrairement quatorze mois en détention préventive, neuf prisonniers politiques catalans (six anciens membres du gouvernement catalan, l’ancienne présidente du Parlement et deux responsables d’associations civiles) devront faire face à un procès devant le Tribunal suprême espagnol. Les prisonniers politiques sont accusés de «rébellion», «sédition» et «malversation».

Leur crime ? Avoir organisé ou soutenu la mise en place du référendum d’autodétermination du 1er octobre 2017 qu’ils s’étaient engagés à mettre en place pendant la campagne pour les élections en Catalogne en 2015. Les leaders politiques et associatifs catalans risquent une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à vingt-cinq ans pour le crime de «rébellion» qui implique, selon la législation espagnole, la notion de «soulèvement public et violent» et constitue l’un des crimes les plus graves du code pénal espagnol.…  Seguir leyendo »

Facebook a eu un rôle indéniable dans la victoire surprenante de Donald Trump en novembre 2016. La question n’est plus de savoir s’ils l’ont fait, mais de savoir s’ils l’ont fait avec l’accord de Donald Trump et de son entourage. Il appartient maintenant à la justice américaine d’éclaircir les nombreuses zones d’ombre, en particulier la manière dont les services russes ont utilisé ces nouvelles technologies pour influencer les électeurs. La puissance et l’impossibilité actuelle de contrôler Facebook sont reconnues par son propre créateur, Mark Zuckerberg. En avril, il déclarait devant le Congrès des Etats-Unis : «Il est clair maintenant que nous n’avons pas fait assez pour empêcher que ces outils soient utilisés pour faire du mal.…  Seguir leyendo »

Dimanche 1erdécembre, plus de 350 000 personnes ont manifesté dans les rues de Kiev contre la décision du président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, de renoncer à un accord d’association avec l’Union européenne. L’occupation de la place Maïdan, légendaire place de l’indépendance au centre de Kiev et cœur de la Révolution Orange de 2004, rebaptisée Euro Maidan a provoqué une violente réaction policière, faisant au moins 190 blessés parmi les manifestants. Dix jours plus tard elle ne désemplit pas et l’opposition pro-européenne ne désespère toujours pas de faire revenir son président sur sa position.

L’explication officielle à l’échec de ces négociations est la condition posée par les Européens du transfert en Allemagne pour raisons de santé de l’ex-premier ministre Ioulia Timochenko, condamnée en 2011 à une peine de sept ans d’emprisonnement pour abus de pouvoir.…  Seguir leyendo »

Le Parlement européen doit voter aujourd’hui pour donner un mandat à la Commission européenne en vue de négocier un accord de libre-échange et de protection des investissements entre l’Union européenne et les Etats-Unis. «Cet accord renforcera le pouvoir de nos multinationales !» Cette citation est tirée d’un des discours de Barack Obama, qui a au moins le mérite d’être claire. Les mots prononcés par le président des Etats-Unis suffisent pour définir l’objectif : le pouvoir aux entreprises. La motivation pour ouvrir une nouvelle phase de négociations entre les deux poids lourds du commerce mondial porte précisément sur cela : offrir aux entreprises impliquées dans plusieurs pays le pouvoir d’attaquer directement les gouvernements qui mettraient en place des législations susceptibles de diminuer les profits distribués à leurs actionnaires.…  Seguir leyendo »

L’Union européenne a décidé de modifier en profondeur sa politique agricole en 2013. Les décisions qui seront prises auront un impact important pour l’emploi, les zones rurales, l’environnement, ainsi que pour d’autres secteurs économiques comme le tourisme.

Le tournant pris en 1992 a été funeste. Anticipant, pour obtenir des concessions, les conclusions de l’accord de Marrakech, la Commission européenne a transformé l’agriculture en monnaie d’échange pour l’industrie européenne, mais surtout pour les services comme les banques, les transports, les télécommunications, les assurances, la distribution ou le tourisme de masse. Cette décision a engendré la perte de centaines de milliers d’emplois agricoles et a provoqué une suite de crises sociales graves culminant en 2009.…  Seguir leyendo »