Joseph Bahout

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Au-delà des détails opérationnels, la chute annoncée d’Alep marque à la fois la fin et le début d’une longue phase dans l’interminable guerre syrienne. Inévitable, la reprise de la deuxième ville syrienne par le régime et ses soutiens couronne la politique de Barack Obama en Syrie, celle d’un évitement permanent et d’une ambiguïté constante face à la Russie.

Depuis, l’absence de tout soutien aux rebelles, le silence diplomatique étourdissant et l’adaptation cynique par la Turquie à la nouvelle réalité sur le front nord syrien auront fini par faire comprendre que cette phase de la guerre syrienne était, en tout cas pour la Maison Blanche, derrière elle, et qu’elle ne saurait polluer les dernières semaines de l’administration Obama, soucieuse d’éviter un énième clash coûteux et perdu d’avance avec le Kremlin.…  Seguir leyendo »