Khadija Ismaïlova

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Dans mon pays, le journalisme est un crime. Les chiffres le montrent : sur les 158 prisonniers politiques actuellement détenus en Azerbaïdjan, 10 sont des journalistes. La semaine dernière, la dernière agence de presse indépendante, Turan, a cessé son activité. Braver cet interdit se paie le prix fort. On m’a fait chanter à coups de vidéos filmées à mon insu par les services secrets dans l’intimité de mon foyer. J’ai été jetée en prison pour une longue liste d’accusations inventées de toutes pièces. Et je ne suis pas la seule.

Le régime azéri a de bonnes raisons de mener une telle répression.…  Seguir leyendo »