Laurence Kaufmann

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Angela Merkel déclarait récemment l’échec de «l’approche multikulti» dans la gestion de l’immigration et suggérait de reconnaître que les «valeurs chrétiennes» forment le socle de l’unité nationale allemande; quant à «ceux qui ne les acceptent pas», disait-elle, «[ils] n’ont pas leur place ici». La presse a signalé à juste titre le caractère «populiste» de ces propos, qui non seulement instaurent une différence essentielle entre le «nous» du peuple allemand et le «eux» des immigrés, mais reconduisent les associations stéréotypées entre «étranger» et «musulman». Le double négatif du positif qu’est le «national» – un national «chrétien» –, c’est bien le «musulman», quand bien même les personnes figurées par cette catégorie ne feraient pas de celle-ci la composante fondamentale de leur identité et lui en préféreraient une autre (Turc, Allemand, cadre, etc.).…  Seguir leyendo »