Lilêm Hoang-Ngoc

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Oliver Williamson, l’un des prix Nobel d’économie 2009, est le pape de ce que l’on appelle en économie le courant néo-institutionnaliste. Ce dernier a tenté de rendre la théorie néoclassique plus réaliste en relâchant un certain nombre d’hypothèses invraisemblables, telles le comportement hypercalculateur des individus, ou inhérentes à l’information dont ils disposent. Oliver Williamson est présenté comme l’économiste de la complexité, relativisant le rôle du marché, en accord avec l’air du temps. Cet éloge masque la réalité : sous un jargon apparemment scientifique, les travaux de Williamson ne défendent pas n’importe quel capitalisme, ils légitiment l’ordre établi du capitalisme financier.

Le monde de Williamson est un monde néoclassique sophistiqué : il rassemble des agents dotés d’une rationalité limitée, et qui réalisent des transactions dans un contexte d’incertitude.…  Seguir leyendo »