Lionel Prevost

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Si les émotions sont fondamentales dans l’expérience humaine, leur compréhension l’est aussi dans la conception des technologies de demain. Située au carrefour de l’informatique, du big data, de la psychologie et des sciences cognitives, l’« informatique affective » (« affective computing ») a tout pour séduire les jeunes ingénieurs en quête de nouveaux défis.

Ce domaine de recherche interdisciplinaire étudie l’interaction entre technologie et sentiment. Ses applications commencent aujourd’hui à se démocratiser : citons, par exemple, le basique détecteur de sourire des smartphones ou bien les assistants question-réponse Siri, Cortana ou Alexa, bientôt capables de percevoir l’état émotionnel d’un interlocuteur.

De passionnantes possibilités d’applications

Si certaines écoles d’ingénieurs s’intéressent aujourd’hui vivement à ce domaine, c’est qu’il met en jeu les plus récents développements des technologies du numérique, comme le big data ou le « machine learning » (« apprentissage automatique », capable d’extraire de l’information dans des bases de données afin de construire un modèle décisionnel).…  Seguir leyendo »