Loïc Armand

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La décision souveraine du peuple britannique de quitter l’Union Européenne a mis un terme à un mensonge idéal : l’union sans cesse plus étroite des peuples d’Europe n’était donc pas un acquis communautaire. « Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles », écrivait Paul Valéry, en 1919. Force n’est-il pas de reconnaître que, juste un siècle après Verdun, nos gouvernements ne sont pas encore devenus les amis dont nous avions rêvé et qu’ils ne sont encore guère plus, en effet, que des « associés rivaux » ? Certes, tout le monde se défend aujourd’hui de gommer l’existence des Nations, mais il reste à le dire clairement.…  Seguir leyendo »

Notre Johnny Hallyday national nous réveille de notre torpeur fatale : « il faut saisir sa chance quand elle passe, il faut saisir sa chance quand elle vient (…), par où elle commence, d’où elle vient… » Bravo, Monsieur Juncker, de vous en être inspiré ! Ne laissons pas les critiques de métier, que l’on trouve dans toutes les corporations, briser votre inspiration. Beaucoup attendaient 300 milliards à dépenser tout de suite, sans savoir d’où ils viendraient, quitte à creuser des trous et à les reboucher. Mais le plan Juncker les prend de court, car sa logique économique est nouvelle et en fait très innovante à ce niveau d’ambition politique.…  Seguir leyendo »