Lucien Bianco

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Julio de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le dissident chinois Liu Xiaobo vient d’être condamné à onze ans de prison pour avoir exercé des droits universellement reconnus : dire et écrire ce qu’il pense. La Chine signe sans sourciller des engagements en ce sens, sachant que cela ne l’engage à rien puisqu’elle ne les tiendra pas. Elle inscrit même ces droits dans la Constitution, mais une Constitution a-t-elle d’autres fins que d’abuser les étrangers, de bercer et berner le peuple chinois ?

On savait certes qu’une fois arrêté (fin juin, après plus de six mois de détention préventive, ce qui est illégal dans cette démocratie exemplaire), Liu ferait de la prison.…  Seguir leyendo »