Marc Crépon

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Il n’est pas inutile de se reporter trois mois en arrière pour trouver quelque réconfort dans les résultats du premier tour. Se souvenant qu’on pronostiquait un second tour qui opposerait François Fillon et Marine Le Pen, on se dit que, malgré tout, on a évité le pire : une situation insoutenable qui aurait conduit de nombreux électeurs se reconnaissant une sensibilité de gauche à voter au second tour, la mort dans l’âme, pour faire barrage à l’extrême droite. On craignait également que les trois dernières années, marquées aussi bien par le traumatisme répété des attentats terroristes que par la crise migratoire, n’entraînent un raz-de-marée irrépressible en faveur du Front national (les chiffres les plus fantasmatiques étaient avancés comme un épouvantail invérifiable : un FN à 30 % !) ; qu’on se réveillerait donc le 24 avril avec le sentiment nauséeux de vivre dans un pays profondément divisé, gangrené pour moitié par une xénophobie galopante, animé des passions les plus négatives (la peur, le ressentiment, la colère), comme l’Amérique l’automne dernier.…  Seguir leyendo »