Michel Maxime Egger

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de febrero de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Vue de Los Angeles qui enregistre une des meilleure qualité de l'air des grandes agglomérations mondiales en cette période de pandémie. Californie, Etats-Unis, 21 avril 2020. — © Valerie Macon/AFP

A n’en pas douter, même si cela prendra encore du temps, la pandémie sera jugulée. La grande question – au-delà des nécessaires mesures sanitaires, aides en tout genre et mesures de prévention – est celle de l’après. La crise du coronavirus n’aura-t-elle été qu’une parenthèse douloureuse avant une relance de la machine à consommer et surchauffer la Terre? Ou aura-t-elle permis une accélération de la transition vers des sociétés post-carbone, respectueuses des limites de la biosphère, de la justice globale et des droits des générations futures?

Etant donné les inerties systémiques et les forces en présence, un «retour à la normale» est, hélas, tout sauf exclu.…  Seguir leyendo »