Miguel Benasayag

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La mort de Fidel provoque directement une caricature de la Divine comédie : les rires et les pleurs se succèdent presque sur le même visage. Au-delà de ce manichéisme qui a toujours accompagné le trop long règne de Fidel Castro, il existe en Amérique latine un autre point de vue sur la mort du Lider Maximo, car comprendre – n’en déplaise au ministre français Manuel Valls –, ce n’est pas justifier. Dès lors, qu’est-ce que la gauche alternative latino-américaine peut comprendre et retenir du parcours de Fidel ?

Tout d’abord, quelques faits. Il faut rappeler que la révolution castriste a été la première et la seule à ne pas se faire écraser par les Etats-Unis.…  Seguir leyendo »