Mikhaïl Minakov

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Bien que le régime politique ait changé en Ukraine en février 2014, le système politique et socio-économique semble s’être maintenu. La « révolution de la dignité » a abouti à une corruption éhontée, à un nationalisme militant et au déclin des libertés.

La lutte contre un régime injuste unissait le mouvement de la place Maïdan, qui comprenait trois courants. Pour les libéraux, l’association avec l’Union européenne (UE) devait garantir le ­développement du pays. Les ethno-nationalistes percevaient, eux, le mouvement comme une phase de la révolution nationale qui mènerait à la création d’un Etat dominé par un seul groupe ethnique, une seule langue et une seule Eglise.…  Seguir leyendo »