Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Dorothy Counts, harcelée par des camarades de classe à la sortie du lycée Harding à Charlotte en Caroline du nord, le 4 septembre 1957.. Image: Douglas Martin/AP

« Qu’est-ce que l’Histoire et où a-t-elle lieu ? », s’interroge Sebastian Haffner dans son manuscrit inachevé Defying Hitler rédigé en 1939. « L’histoire nous enseigne, mais n’a pas d’élèves », répondait Antonio Gramsci vingt ans plus tôt. Surjoué par les médias, et dans le droit-fil de cette présence-absence de l’Histoire, le multiculturalisme qui a présidé aux noces du prince Harry et de l’actrice Meghan Markle en mai 2018 donnerait à croire que l’ouverture de la famille royale britannique à d’autres cultures est un signe d’une époque de progrès racial, de même que le serait l’accueil fait par la France à son équipe de football championne du monde en juillet suivant, une formation composée en grande majorité d’enfants d’immigrés africains.…  Seguir leyendo »

Le 16 juin 2017, le Ministère de la défense russe a annoncé qu’au cours de frappes aériennes menées sur la ville syrienne de Raqqa le 28 mai précédent, il aurait tué Abou Bakr el-Baghdadi, leader de l’Etat islamique, le groupe armé islamiste qui tenait cette ville, ainsi que la ville irakienne de Mossoul, depuis le 11 juin 2014. Quelques semaines plus tard, le secrétaire américain à la défense, James Mattis et le directeur du Centre national pour l’antiterrorisme, Nicholas Rasmussen, ont tous deux déclaré qu’ils pensaient qu’el-Baghdadi était encore vivant. S’ajoutant à la couverture médiatique de la reprise de Mossoul par l’armée et les milices irakiennes le 10 juillet, un tel focus sur la seule élimination des dirigeants de l’EI et la reprise des territoires qu’ils avaient conquis ont consacré un trompeur récit de clôture sur la question de l’EI.…  Seguir leyendo »

Parmi les militants néo-nazis lors de la manifestation à Charlottesville en Virginie aux États-Unis le 12 août dernier, certains portaient des portraits du président syrien Bachar al Assad. D’autres, parmi ces mêmes militants d’extrême-droite, dont l’un des promoteurs de l’événement, arboraient (comme l’a remarqué un survivant d’Auschwitz) des tee-shirts avec en photo Corneliu Zelea Codreanu, fondateur en 1923 du mouvement fasciste roumain, la Légion de l’Archange Michel, puis du parti politique la Garde de Fer prônant un régime totalitaire et antisémite en Roumanie. Tout à sa nature spectaculaire et à l’attaque terroriste à la voiture-bélier qui tua une femme ce jour, cet épisode révélait en réalité logiquement un peu plus la nature d’une importante, nouvelle et hybride dynamique émergente suivant laquelle le racisme au Nord s’allie de plus en plus à l’autoritarisme au Sud, au nom de l’ordre, de la protection de l’identité ancestrale (quelle qu’elle soit) et de la sécurité.…  Seguir leyendo »

Omniprésente dans le débat politique, la couverture médiatique et l’espace sociétal, la question du «terrorisme» souffre paradoxalement d’un important déficit analytique persistant qui affaiblit la capacité à comprendre et traiter la plénitude de ce type de violence.

La présence de cette thématique depuis la fin des années 1960, sa centralité durant les années 1970 (notamment en Europe et aux Etats-Unis), sa recrudescence durant les années 1980 et 1990 et sa brusque accélération depuis les attaques du 11 septembre 2001, aboutissant à sa domination des questions sécuritaires mondiales en ce début de vingt et unième siècle, n’ont pas, pour l’heure, suffi à outiller conceptuellement un champ analytique en manque d’élaboration scientifique apte à proprement accompagner l’étude de formes de projection d’une violence en mutation ouverte.…  Seguir leyendo »

Dans sa riche et troublante enquête sur l’après-Seconde Guerre mondiale, Savage Continent, l’historien Keith Lowe remarque que, durant les années qui suivirent ce conflit, l’Europe était un continent «sans institutions, où la loi et l’ordre étaient virtuellement non existants», et où, partout, régnaient «la fragmentation des communautés, la suspicion entre les voisins et la vengeance». Alors que le lendemain des révoltes arabes de 2011 se révèle, sans réelles surprises, tout autant tragiquement conflictuel, il est important de replacer les soubresauts de cette actualité événementielle, sans cesse télescopée, dans une perspective historique et comparative. Si «le miracle européen» – celui-là même qui a notamment permis la remarquable transformation sociale et économique de l’Allemagne – a pu voir le jour, il n’aura connu ce cheminement que sur une longue période et après avoir fait l’expérience de cette violence et de cette anarchie dont Lowe évoque le souvenir.…  Seguir leyendo »

Cuando la Libia posterior a la revolución mira hacia delante, el Iraq se cierne como un ejemplo peligroso. Después de cuarenta y dos años de dictadura, Libia, como el Iraq en 2003 después de la caída de Sadam Husein, necesita algo más que ilusiones para llegar a ser una democracia sólida. Necesita una construcción del Estado organizada en Trípoli… y formulación de políticas realistas en las capitales occidentales.

Las transiciones logradas dependen desde el comienzo de factores que siguen faltando gravemente en Libia: unos dirigentes relativamente cohesionados, una sociedad civil activa y unidad nacional. Sin ellos, casi con toda probabilidad Libia carecerá de equilibrio y, en gran medida como el Iraq de Sadam Husein, sufrirá las consecuencias de la persistente división política y del desorden y la inestabilidad civiles, además de diversas presiones geopolíticas múltiples.…  Seguir leyendo »

Kadhafi attribue la responsabilité de la révolution libyenne en cours à un Oussama Ben Laden qui téléguiderait une jeunesse droguée. Cette affirmation résume à elle seule le décalage entre des populations arabes aspirant à la démocratie et leurs dirigeants autocrates instrumentalisant sans fin la psychose terroriste nourrie en Occident depuis le 11-Septembre. Tentative de survie politique qui en dit long sur une époque où le monde est passé de la pensée unique à l’unique pensée sécuritaire, cette accusation est également un ultime message transmis de manière désespérée par un dictateur à une communauté internationale qui, il y a peu, s’en serait probablement fait l’écho.…  Seguir leyendo »