Mohammed Abdi

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

On disait du monde arabe qu’il était à bout de souffle, usé par le despotisme et la corruption. On déclarait l'”être arabe” sorti de l’histoire trop longtemps pour y entrer à nouveau. On prétendait le peuple arabe enraciné dans une exception culturelle presque ontologique, incompatible avec les idéaux de liberté et de démocratie. Ces certitudes ont tétanisé nos intellectuels devant la révolution arabe. Le raz-de-marée provoqué par les soulèvements de la jeunesse arabe a entraîné le naufrage de tous ces stéréotypes.

Cette jeunesse, éduquée et souvent diplômée, confrontée au chômage, au népotisme et à l’impuissance des vieux dictateurs à lui offrir un avenir, n’a jamais cru en la capacité de quelques hirondelles électorales à faire un printemps démocratique.…  Seguir leyendo »