Nora Seni

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Un vieil homme vote à Istanbul aux élections parlementaires et présidentielle du 24 juin 2018 en Turquie. Photo Yasin AKGUL. AFP

La fièvre électorale est montée en Turquie. Le climat est à la méfiance et à l’inquiétude vis-à-vis de fraudes que l’on considère probables, d’autant plus que l’on sent Erdogan moins assuré de l’emporter dès le premier tour. La société civile se mobilise avec rigueur et sang froid au sein d’organisations qui se créent pour l’occasion, pour surveiller le déroulement du vote. La plus ancienne des ONG qui veille sur le scrutin se nomme «le Vote et au-delà» (Oy ve ötesi). Elle s’est formée à Istanbul, à l’occasion des élections locales de 2014, au lendemain du soulèvement de Gezi (2013). Elle enverra 195 000 «témoins» pour surveiller des urnes de différentes villes du pays le 24 juin.…  Seguir leyendo »

«Nous voulons faire beaucoup plus pour notre peuple mais nous sommes entravés par cette chose qu’ils ont inventée et qu’ils appellent la séparation des pouvoirs.» Ce sont là les propos de Recep Tayyip Erdogan, tenus voici quelques mois, à Konya, en Anatolie centrale, berceau des «tigres anatoliens», ces hommes d’affaires conservateurs. Bien qu’il ne se soit pas vraiment laissé encombrer par cette règle fondamentale de la démocratie, c’est la première fois que le Premier ministre turc avouait publiquement le peu de cas qu’il fait du principe de la séparation des pouvoirs. La question que l’on serait tenté alors de poser est la suivante : comment l’annonce de la destruction d’un petit parc d’Istanbul peut-elle entraîner des protestations aussi déterminées dans un pays où le Premier ministre se permet de remettre en cause sans ambages le principe-clé de la démocratie parlementaire sans que cela suscite un tremblement de terre politique ou médiatique.…  Seguir leyendo »