Nora Seni

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

«Nous voulons faire beaucoup plus pour notre peuple mais nous sommes entravés par cette chose qu’ils ont inventée et qu’ils appellent la séparation des pouvoirs.» Ce sont là les propos de Recep Tayyip Erdogan, tenus voici quelques mois, à Konya, en Anatolie centrale, berceau des «tigres anatoliens», ces hommes d’affaires conservateurs. Bien qu’il ne se soit pas vraiment laissé encombrer par cette règle fondamentale de la démocratie, c’est la première fois que le Premier ministre turc avouait publiquement le peu de cas qu’il fait du principe de la séparation des pouvoirs. La question que l’on serait tenté alors de poser est la suivante : comment l’annonce de la destruction d’un petit parc d’Istanbul peut-elle entraîner des protestations aussi déterminées dans un pays où le Premier ministre se permet de remettre en cause sans ambages le principe-clé de la démocratie parlementaire sans que cela suscite un tremblement de terre politique ou médiatique.…  Seguir leyendo »