Olga González

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La réponse des Colombiens au référendum du 2 octobre a laissé stupéfaite la presse mondiale. Il a surpris aussi les Colombiens, qui ne s’attendaient pas à ce résultat, mais qui comprennent mieux ses causes. Le « non » est dû, pour l’essentiel, à la forte impopularité des FARC, responsables de massacres et d’enlèvements.

Pour de larges secteurs de la population, les FARC sont les premiers responsables de la violence en Colombie. C’est la quasi-totalité des médias et des partis politiques qui ont fabriqué cette idée depuis un demi-siècle. Cette perception, bien que fausse (les paramilitaires ont la plus grande part dans les atrocités), est le terrain dans lequel puise Alvaro Uribe.…  Seguir leyendo »