Olivier Bobineau

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Lors de ses vœux à la curie romaine, ce lundi 22 décembre 2014, le pape François établit un « catalogue de quinze maladies ». Pendant plus de vingt minutes, pour définir ce qui se passe à la curie, il en donne toutes les caractéristiques d’une secte. « La maladie du blocage mental », « la maladie de l’indifférence au monde extérieur », « la maladie des cercles fermés », « la maladie de divinisation des chefs », « la maladie de tout cumuler », « la maladie de la zizanie comme Satan », etc. Depuis Max Weber, on définit la secte selon une double coupure.…  Seguir leyendo »

Le pape François est un très bon communicant. Non seulement il séduit les journalistes, mais il sait aussi attirer l’attention et l’intérêt des personnes en dehors de l’Eglise catholique romaine. Il semble redorer l’image d’une institution avilie par les scandales – pédophilie, financement occulte – et d’une organisation en crise dans les sociétés modernes libérales qui dénombrent de moins en moins de fidèles, de prêtres et religieux.

Par son style tranchant avec celui, magistral et doctrinaire, de Benoît XVI, par son rejet du protocole traditionnel contrairement à Jean Paul II, par ses actes en faveur des « plus fragiles » et « exclus de la société », par son choix d’assainir les finances du Vatican et enfin par sa rhétorique casuistique, le premier pape jésuite de l’histoire a tout pour envoûter notre monde… du moins semble-t-il.…  Seguir leyendo »

Des commentateurs et certains ecclésiastiques considèrent que la démission de Benoît XVI est courageuse et moderne dans la mesure où le dirigeant romain reconnaît par cet acte qu’il n’a plus «la force» de gouverner l’Eglise, ce qui est rarissime dans l’histoire du catholicisme. En un mot, le capitaine fait preuve de responsabilité politique en quittant le navire. Notre thèse est opposée : cette démission montre l’agonie d’un vieil empire qui connaît de plein fouet une crise majeure du pouvoir. Il convient d’abord de tirer une leçon politique des trois démissions volontaires antérieures avant d’apprécier la crise contemporaine du pouvoir catholique, puis de proposer trois hypothèses quant à l’avenir de l’Eglise.…  Seguir leyendo »