Olivier Compagnon

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La victoire de Jair Bolsonaro au second tour de l’élection présidentielle brésilienne, le 28 octobre, confirme une tendance de fond apparue dans la vie politique latino-américaine depuis le milieu des années 2010 : celle d’un très net virage à droite, qui prend le contre-pied d’une séquence politique inaugurée par la victoire de Hugo Chávez au Venezuela en décembre 1998 et marquée par l’accession au pouvoir de gouvernements progressistes dans une majorité des pays de la région (Luiz Inácio Lula da Silva au Brésil et Néstor Kirchner en Argentine en 2003, Tabaré Vázquez en Uruguay en 2005, Michelle Bachelet au Chili et Evo Morales en Bolivie en 2006, Rafael Correa en Equateur en 2007, José Mujica en Uruguay en 2010, etc.).…  Seguir leyendo »

En organisant le défilé de la collection Croisière 2017de Chanel à La Havane le 3 mai 2016, Karl Lagerfeld a apporté à l’historiographie de la révolution cubaine et aux biographes d’Ernesto Guevara de la Serna, sempiternellement partagés entre les «pro» et les «anti», une contribution majeure et définitive.

Que nous disent le béret néoguévariste pailleté et la veste kaki façon guérillero, marqués des deux «C» entrecroisés pour mieux être vendus dans les ghettos chics des villes-monde, qui furent présentés sur le Paseo del Prado en présence de la jet-set internationale, sur fond de mambos surannés qui fleuraient bon les années où Cuba était le bordel des Etats-Unis et sous les acclamations de milliers de Havanais ?…  Seguir leyendo »

Que les choses soient claires : le président Nicolás Maduro a bien fait prendre à la République bolivarienne du Venezuela un tournant autoritaire et répressif qui ne permet plus de considérer Caracas comme la capitale d’une démocratie – ni même d’une «démocratie imparfaite». Au-delà des violences à l’encontre des opposants qui se sont intensifiées au cours des six derniers mois (voir à ce sujet le rapport du Haut Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme du 30 août) ou de la récente révocation de la procureure générale Luisa Ortega, le tournant date de décembre 2015, lorsque la Table de l’unité démocratique (Mesa de la Unidad Democrática, MUD), coalition hétérogène de l’opposition, remporta largement les élections législatives, mit un terme à dix-sept ans d’hégémonie électorale presque totale du chavisme et subit rapidement les foudres d’un pouvoir exécutif prompt à rogner sur les prérogatives de l’Assemblée nationale.…  Seguir leyendo »

L’annonce de la mort de Fidel Castro, le 25 novembre, a ressuscité dans les médias internationaux les joutes usées jusqu’à la corde entre «pro» et «anti». Comme en 2006, lors de son renoncement au pouvoir, et comme en de nombreuses occasions au cours des dernières décennies (ainsi lors du voyage de Jean Paul II à Cuba en 1998, du procès Ochoa en 1989, de «l’exode» de Mariel en 1980 ou du soutien apporté par le régime cubain à la répression du Printemps de Prague par l’Union soviétique en 1968), chaque camp a sorti de ses tiroirs une partition bien connue et l’a souvent jouée avec virtuosité.…  Seguir leyendo »

Un graffiti à Caracas, au Venezuela, représentant l'ancien Président Hugo Chavez, et le héros Simon Bolivar, "libérateur de l'Amérique Latine". Photo : Luis Robayo. AFP

Que le gouvernement de Nicolás Maduro et le PSUV (Parti Socialiste Unifié Vénézuélien) aient enregistré une cuisante déroute – synonyme d’authentique rupture dans la vie politique des seize dernières années – lors des élections législatives vénézuéliennes du 6 décembre dernier ne fait aucun doute. Et que cette déroute soit largement due, en plus d’une conjoncture économique défavorable et de choix politiques hasardeux, à une forte dérive autoritaire consécutive à la mort du Hugo Chávez en mars 2013, mais plongeant également ses racines dans la seconde moitié des années 2000, non plus. Mais faut-il pour autant perdre toute forme de raison, comme dans cet article, intitulé Au Venezuela : nette victoire de l’opposition et publié sur le site de Libération, au point de saluer la possibilité qui serait désormais ouverte d’une «transition démocratique» et d’ériger la MUD (Table de l’Unité Démocratique), qui réunit presque toute l’opposition au gouvernement Maduro, en une brave coalition progressiste ?…  Seguir leyendo »